yael_1940x776

L’examen du YAEL

Vous avez passé votre examen psychométrique ou vous vous apprêtez à le passer bientôt ? Et bien sachez que ce test n’est peut-être pas le seul dont vous aurez besoin pour rentrer dans l’université de votre choix en Israël. Par exemple, avez vous déjà entendu parlé du YAEL ?

Qu’est ce que le YAEL ?

Le YAEL est l’examen officiel d’évaluation de l’hébreu comme langue étrangère en Israël. Depuis un peu plus d’un an, la grande majorité des universités israéliennes demandent, aux étudiants ayant effectué l’examen psychométrique dans une autre langue que l’hébreu, de passer le YAEL pour évaluer leur niveau. Certaines universités demandent même un score minimum à l’examen pour être accepté.

Pourquoi passer le YAEL ?

Si certaines universités l’ont rendu obligatoire ce n’est pas par hasard. Durant leurs cursus, les étudiants sont confrontés à des cours, des examens et des projets en hébreu. Il est donc nécessaire de tester leur niveau en amont afin d’évaluer leur capacité à suivre les programmes.

En quoi consiste le YAEL ?

L’examen du YAEL dure 1h30 et comprend 2 parties.

PARTIE 1

Elle se divise en 3 chapitres comprenant chacun 3 catégories de questions à choix multiples.

1. Des phrases à compléter

Exemple :

1

2. Des reformulations

Exemple :

2

3. De la compréhension de texte, qui consiste à répondre à des questions sur un texte en hébreu donné.

PARTIE 2

C’est une rédaction sur un sujet imposé. La rédaction doit faire entre 12 et 15 lignes. L’évaluation porte sur 4 points : contenu, organisation, richesse et précision du langage.
Le correcteur corrige la rédaction de manière impartiale sans que l’opinion de l’auteur ne soit pris en compte.

Quand passer le YAEL ?

Le YAEL peut être passé à plusieurs moments de l’année : en septembre, décembre, février, avril et juillet. Il est possible de repasser l’examen à plusieurs reprises et c’est la meilleure des notes obtenues qui est prise en compte par l’université.